Bloc notes hebdomadaire

par

Gauche socialiste et Ancien Régime. Il y a un parallèle curieux à faire entre l’Ancien Régime renversé en 1789 et la gauche socialo-républicaine qui a le culot de se réclamer de la Révolution. Les points communs : poids des impôts et des taxes, réglementations étouffantes, corporatismes, privilèges fiscaux et statutaires, défense des communautarismes et des corps intermédiaires. Les ”républicanistes”, idolâtres des plus mauvais aspects de la Révolution, ont oublié ses aspects positifs, notamment la liberté du commerce et de l’industrie. La révolte des ” bonnets rouges ” bretons contre l’État socialiste français, hors de toute logique marxiste de classe, reprend, comme par hasard  la révolte contre les taxations de Colbert, Premier ministre de Louis XIV. Ça n’entre pas dans le logiciel du Front de Gauche, qui défend les privilèges de classe des salariés protégés et les privilèges ethniques des immigrés. Les improductifs, les parasites, les privilégiés et les assistés vivent aux dépens  des vrais travailleurs, ceux du vrai peuple .

Le Pape et l’islam : une capitulation ?  Le Saint-Père, qui se pose en successeur de François d’Assise, a « imploré humblement » les pays musulmans d’accorder la liberté religieuse aux chrétiens (26 novembre). Heureusement que Poutine est là – il est bien le seul – pour défendre les chrétiens d’Orient persécutés ou massacrés. Quand on connaît les musulmans, ils doivent bien rire de cette attitude de soumission du Chef de l’Église, qui rentre parfaitement dans leurs plans.  Et ceci vient après les encouragements du Pape envers l’immigration musulmane (déclaration de Lampedusa) et tous les autres propos qu’il a tenus en faveur de l’islam. Plus qu’un « complot », il faut y voir un gros problème dans l’idéologie même du Pape.

Vincent Peillon veut raboter les salaires des profs d’élite, notamment ceux des classes préparatoires aux grandes écoles, pour opérer des transferts vers les enseignants des ”zones sensibles”. Ce qui ne servira strictement à rien, sauf à provoquer un nivellement de plus par le bas. Ça n’élèvera pas le niveau des uns et fera baisser celui des autres.

Statistiques de performances scolaires : la France en berne. Pourquoi ? Le niveau global des adolescents du système d’enseignement français ne cesse de décliner, depuis vingt ans, en maths comme en lettres, d’après toutes les enquêtes des institutions internationales.  Bien sûr, on peut accuser le système d’enseignement, pédagogiste et laxiste, hérité de l’utopie rousseauiste (Mai 68) ainsi que le catastrophique ”collège unique” égalitariste. Mais il faut prendre aussi en compte les élèves testés en France, dont une proportion grandissante est originaire du grand continent sub-méditerranéen et dont les performances, pour des raisons qu’on devine mais que je ne développerai pas, font baisser le niveau statistique général. Toute évidence fait peur.

Mme Taubira est une chance dialectique. Pourquoi ? C’est terrible à dire, mais la politique pénale de Mme la ministre de la Justice, globalement pro–voyous, (en gros, fin de l’emprisonnement  pour tout délit  inférieur à 5 ans d’imputation pénale et bientôt ) va évidemment et mécaniquement provoquer une explosion de la criminalité. Ça commence déjà. C’est une bonne  chose (paradoxalement),  car c’est la seule manière de réveiller le peuple contre l’État impuissant. Sans le savoir, Mme Taubira est le meilleur agent électoral du Front National.

Elle est par ailleurs ravie de se faire passer pour une martyre du racisme. Elle est devenue, de surcroit, la star du féminisme (sacrée « femme de l’année » par Elle. plus. Ça compense  son incompétence.

Adulée par les médias et les voyous, détestée par le petit peuple, Mme la Garde des Sceaux, icône saralisée, est maintenant indéboulonnable,  inexpugnable du gouvernement, en dépit de son bilan catastrophique.. Les abruti(e)s qui, dans un racisme low cost, l’ont comparée à une guenon lui ont rendu un immense service. Elle est devenue la Victime, légitimée par  la conscience antiraciste. Elle a été défendue par les intellectuels germanopratins, le grand prêtre caricatural BHL en tête. 

Pénalisation des clients de prostituées = explosion de la prostitution sur Internet. Quand la gauche fait des lois, du fait de la stupidité intrinsèque de ses dogmes idéologiques, le résultat  est toujours l’inverse des buts recherchés. En économie comme ailleurs. Le risque de poursuites pénales contre les clients des prostituées aura pour effet d’assécher la prostitution de voie  publique (rue, bars, etc.) et de la reporter sur Internet où les contrôles sont beaucoup plus difficiles et où la mise en esclavage des prostituées est juridiquement difficilement prouvable. Les sites internet de prostitution  auraient-ils fait du lobbying auprès des politiciens  de gauche ?  Même pas. La gauche néo-puritaine  ne se laisse pas acheter. Sa sottise lui suffit. Et les macs rigolent.    

Vous aimerez peut être